LES BUFFLES

 

 

   

cliquer sur les images / click on the pictures

Title / Titre : BUFFLE III / OX III 

Acrylique sur châssis entoilé / Acrylic on canvas
Format/Size: 85 x 85 cm
Date: 2009

 



 

Acheter la reproduction / Buy the Art Print
 

 

 


Laura TERRAZAS, Artiste, passionnée d'Art et étudiante en Philosophie de l'Art a choisi d'écrire un article sur ce tableau, en voici des morceaux choisis :


Chenx est une autodidacte. Ses thèmes de prédilections sont issus de la peinture traditionnelle chinoise et de Feng-Shui. Il y a une recherche perpétuelle pour renouer avec ses racines asiatiques dans son travail, qu’elle définit comme « une certaine recherche esthétique entre l’abstraction et la figuration et l’utilisation des symboles bénéfiques du Feng-Shui ».
La dynamique de ce tableau régit dans ses lignes. Elles sont toujours noires, plus ou moins épaisses. Elles semblent projetées sur la toile par le jet du pinceau. D’apparence imprécise, elles font apparaître comme par miracle un dessin, une figure familière, un buffle. Comme si la peinture avait coulé exactement où il le fallait, sans jamais déborder, sans jamais glisser hors de sa trajectoire. Le hasard fait-il aussi bien les choses?
Le cadre ne suffit pas à l’animal. Ses cornes sont trop larges, il ne peut se laisser enfermer, peut-être essaye t-il de s’échapper?
La posture de l’animal est intéressante. En effet n’apparaissent sur la toile que les deux pattes avant, la tête et le haut du dos. Le reste de l’animal est hors champs. La patte avant droite de l’animal est dessinée de façon que l’on a du mal à la définir.  L’expérience serait plus évidente si nous étions face au tableau et non face à sa reproduction. Si l’on est près du tableau, la patte nous apparaît alignée à sa voisine, le buffle se tenant droit et statique. Mais si nous faisons quelques pas en arrière, nous découvrons alors un dessin plus épais nous suggérant une avancée. La patte qui était statique s’avance, le buffle alors qui se reposait marche vers nous, lentement.
Ses yeux noirs nous regardent, nous observent. Notre animal est serein, majestueux. Il ne nous est pas hostile, bien au contraire. Il est un porte-bonheur, un message de bienveillance paternelle, comme le portrait d’un être cher que l’on garde toujours sur soi.
L‘image est fragmentée comme un vitrail. Comme un ensemble organique. Chaque partie a besoin d’une autre pour apparaître à nos yeux, chaque partie a besoin d’une autre pour exister. Le travail de Chenx est à mi-chemin entre le rêve et la réalité. Nous voilà plongé dans un merveilleux voyage en Asie. Nous somme face à ce tableau à mi chemin entre la sensation et la raison.

 

.

Back to the gallery / Retour à la galerie

 

 

Art et Déductions fiscales - Reproductions d'Art - Liens

2007 - Copyright Chenx